PODCASTS

La Psychogériatrie. Que sais-Je ?

 

Invité : Jean-Claude Monfort. Le 1er Octobre ce sera la journée mondiale des personnes âgées. Mais que sait-on de ce qui se passe dans la psyché de nos ainés ? Aujourd’hui la psycho-gériatrie se développe pour mieux prendre en compte les maladies psychiques liées à l’âge. Jean Claude Monfort travaille à l’Hôpital Sainte Anne à Paris, il a publié aux éditions « que sais-je ? » La psychogériatrie

 

 ECOUTER LE PODCAST SUR VIVRE FM

Troubles psychiques des personnes agées.

 

Invité : Jean Claude Monfort, neurologue, psychiatre, gériatre, auteur livre Vieillir, risques et chances: petit traité de psycho-gérontologie. Comment ces troubles peuvent-ils être anticipés ? Comment leur prise en compte permet-elle le maintien à domicile? Comment aider les proches ?

 

 ECOUTER LE PODCAST SUR VIVRE FM

VIDÉOS

Les videos accessibles sur la médiathèque de l’Université René Descartes  ou sur le site vimeo sont des séquences brèves, d’une durée de une à trois minutes, qui illustrent des « granules » de savoir.théorique, des « morceaux du puzzle » des pratiques en psychogériatrie. Ces videos sont de deux types :

 

SAYNETES : Des saynètes video  brèves avec acteurs illustrent la diversité des échanges, des entretiens  et des soins relationnels que les professionnels peuvent avoir avec des personnes âgées. Dans chaque situation une première séquence video montre les attitudes spontanées des professionnels. Une deuxième séquence, identique à la première hormis un changement relationnel minime, montre les possibilités d’ajuster son comportement pour avoir des attitudes plus adaptées.

 

DESSINS ANIMES : Des animations graphiques brèves réalisées avec le logiciel Keynote illustrent et expliquent: des théories (de l’attachement, du seuil, du passé redevenu présent, du passage de la pédophilie à la gérontophilie) ; des syndromes (de glissement, de Diogène, d’Ulysse, de Tatie Danielle) ; des névroses (transgénérationnelles, démentielles par dissociation hystérique, invisibles de révélation tardive) ;  des psychoses (évaporation, adaptation, aggravation, double démence) ; des instruments d’évaluation comme l’EPADE (échelle d’évaluation des personnes âgées difficiles qui épuisent).